Quel ecran de masque de ski choisir ?(70)

Affiner par

Quel écran de masque de ski choisir ?

On ne le répétera jamais assez, se protéger les yeux à la montagne est OBLIGATOIRE ! Vous pouvez donc porter soit un masque de ski, soit un casque avec une visière intégrée, soit des lunettes de soleil.
Le masque pour faire du ski est à notre avis la solution la plus aboutie car c'est étanche, ça protège bien du vent et c'est parfait quelque soit la météo... Reste à choisir le bon écran pour votre masque !

L'écran de Catégorie 3

Le masque de ski avec un écran de catégorie 3 est le choix le plus standard et le moins couteux. Il sera parfait par beau temps car sa teinte sera assez foncée pour que vous ne soyez pas éblouis avec le reflet du soleil sur la neige. Vous pouvez le choisir sobre et neutre ou avec un miroir qui donnera une touche de fun et de couleur à votre look.
L'effet miroir est plus esthétique que pratique, mais malgré tout, il apporte des propriétés déperlantes à l'écran qui sera agréable par mauvais temps ou quand vous skiez dans de la neige profonde qui vous remonte dans le nez !
L'écran de catégorie 3 peut aussi être couplé à un traitement polarisant qui va vous apporter plus de contraste et moins d'éblouissement. C'est un traitement qui élimine tous les reflets dus à la réverbération de la lumière, il est donc particulièrement adapté au ski où les reflets sont partout !

21151-gravity-black-diagonal-modulator-vermillon-blue-copie

Les écrans photochromiques

Le principe global du photochromique, que ce soit pour un masque de ski ou une lunette de soleil, c'est que le degré de teinte varie en fonction de la luminosité, de très foncé par beau temps, à claire par mauvais temps.

En masque de ski, on peut distinguer trois types de photochromique...

Le photochromique de catégorie 1 à 3

Certainement le choix le plus polyvalent, la catégorie 1 est assez claire pour rider même les jours blancs et il se teinte jusqu'à  une catégorie 3, suffisante pour le beau temps jusqu'à une certaine altitude. Dépassé les 3000m, préférez plutôt une classe 4. Vous retrouverez notamment chez Julbo ce photochromique sous le nom de zebra light.

Le photochromique de catégorie 2 à 3

Peut être pas le plus diversifié, il saura néanmoins être une bonne alternative au verre de catégorie 3 car quand vous partez pour une journée de ski et que le mauvais temps arrive sans prévenir, vous pourrez conserver votre masque avec un écran plus claire qu'une catégorie 3. Il est idéal pour les personnes qui font une ou deux semaines de ski dans l'année et qui partent skier sur la journée quand les conditions sont bonnes !

Le photochromique de catégorie 2 à 4

L'ami des puristes et des skieurs de randonnée. Dans l'équipe Outdoorview, on utilise pas mal cet écran car il est à la fois polyvalent grâce à sa teinte de catégorie 2 assez claire pour affronter les nuages, et son intensité maximum qui offre un parfait confort quand les conditions sont très ensoleillées.
Parfois même couplé à un polarisant comme sur l'écran Cameleon de chez Julbo, c'est un des must des masques de ski !

masque-ski-julbo-bang

L'écran de catégorie 4

La catégorie 4 est la plus foncée des teintes de verres ou d'écran qui existe. Elle est à réserver à une utilisation haute montagne, très beau temps, voir alpinisme, car dès que le soleil va se couvrir, vous allez être dans le noir !
Mais ne vous y trompez pas, si vous prévoyez d'être au dessus de 3000 mètres par beau temps, c'est bien un verre de catégorie 4 qu'il vous faut !

 

 

Retrouvez quelques exemples de masques de ski ci dessous :

  • Paiement sécurisé
    Commandez en toute sécurité
  • Un opticien sportif à vos cotés pour vous conseiller
  • Agréé secu et mutuelle
  • Livraison Gratuite
    partout en France

Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..