Outdoorview Outdoorview

Nos ambassadeurs

Nos ambassadeurs - Outdoorview.fr, le spécialiste des lunettes de sport correctrices


C'est dans un esprit de confiance mutuelle et de partage de valeurs communes qu’Outdoorview.fr et ses ambassadeurs foncent tout droit vers de nouvelles aventures outdoor, faites de découvertes et de performances, jusqu’au-delà de nos frontières.

 

 

 

Thomas LORBLANCHET #ultrarunner

Thomas raconté par Thomas…

« Je vis avec ma femme et mes deux filles à l'endroit même où je suis né.
Un endroit tout en compromis et qui me ressemble.
J'ai grandi et commencé à courir sous le regard permanent du Puy de Dôme.
Toute mon enfance et mon adolescence ont été orientées vers une pratique sportive intense, relativement aseptisée et un peu éloignée de mes réelles aspirations. Une pratique malgré tout très formatrice et, dans mon cas, presque nécessaire à une conciliation des études et du sport de haut niveau.
Ce n'est qu'en 2001 que je saute le pas et décide de m'orienter vers ce qui me tendait les bras depuis le début : courir à travers les grands espaces que m'offrait mon paysage.
En 2002, j’achève mes études de kinésithérapie, l’année-même où je participe pour la première fois à une course qui va marquer mes débuts et, plus largement, inspirer ma vision de la discipline.
Connaître le fonctionnement du corps de la façon la plus large a grandement guidé mes choix, aussi bien professionnellement, en poursuivant des études d'ostéopathie, que sportivement, en cherchant chaque année à m'améliorer dans ma pratique.
Jusqu'en 2007, mes saisons étaient orientées vers le fait d'être dans les meilleures des conditions à Millau fin octobre.
Des saisons qui vous construisent physiquement et psychologiquement. Et c'est en ouvrant des portes que, parfois, celles-ci vous laissent entrevoir une vision et des rêves différents.
En 2007, ma victoire aux Templiers est cette porte...
Le trail, c'est l'aventure, le défi – par rapport aux autres, certes, mais surtout par rapport à soi.
Mais c'est aussi des rencontres, des façons d'appréhender la discipline totalement différentes de celle que vous conceviez, et de là naissent de nouvelles perspectives, sources d'inspiration quotidienne.
C'est toujours dans cette quête de connaissance et de culture que je souhaite poursuivre ma pratique.
Découvrir, se connaître, partager et s'évader restent les maîtres mots de ma vision du trail. »

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Kallawaya : la traversée des Andes en vélo bambou

Kallawaya est un projet mené par Pauline (26 ans) et Micka (26 ans), deux Auvergnats avides d’aventure, de découverte et de solidarité.

Leur objectif est de traverser les Andes du sud au nord avec pour point de départ Ushuaïa (Argentine), en empruntant les pistes reculées de la Cordillère des Andes sur deux vélos en bambou.

Une petite interview, ça vous dit ?


Pourquoi un tel projet ?

Mickaël : « Pourquoi pas ? L’aventure est pour moi l’un des derniers coins de liberté au sein d’une société de plus en plus formatée. Ce projet est né d’un rêve, celui de parcourir le monde de manière autonome avec un vélo et tout ce qu’il faut pour vivre dessus. Le plaisir recherché n’est pas tant l’exploit de traverser un continent à la force de mes jambes, mais plutôt de vivre au jour le jour au contact des éléments, de sortir de ma tente chaque matin avec la même impatience que lorsque j’étais petit le matin de Noël, de me laver dans un ruisseau, d’apprécier un bol de riz après une journée pluvieuse, d’échanger quelques mots avec un inconnu, d’observer un ciel étoilé ou encore d’apprécier le confort d’un chez soi offert par un habitant croisé en chemin… »

Pauline : « L’origine profonde de cette envie vient sans doute de mes parents, qui parcouraient les routes de France à vélo. Mon père me contait leurs aventures et j’ai toujours été émerveillée par ses histoires et les photos de leurs albums. Le projet d’un tel périple est véritablement né vers 20 ans lors de festivals de voyages. C’est en écoutant les récits de voyageurs ayant parcouru les routes du monde que je me suis dit : « c’est sûr, moi aussi je partirai un jour avec mon vélo ». L’exaltante sensation de liberté que je ressens lorsque je pédale en pleine nature est sans doute ma motivation première. Refaire le monde autour d’un repas avec des compagnons d’un soir, sentir la douceur d’un rayon de soleil, se laver les dents dehors sont des plaisirs simples que j’apprécie. J’aime l’effort et le bien-être qu’il procure. La difficulté de la Cordillère des Andes est aussi pour moi un petit défi. »

« Il est des moments où les rêves les plus fous semblent réalisables à condition d’oser les tenter. » (Bernard WERBER).


Pourquoi des vélos en bambou ?

« Le vélo est un moyen de transport écologique, économique et bon pour la santé. De plus, nous avons eu la chance de rencontrer une équipe d’ingénieurs ayant osé créer leur entreprise intégrant technologie, artisanat et écologie. Leur capacité à construire des vélos en bambou nous a séduits. »


Pourquoi un projet engagé ?

« Ce projet est l’occasion de soutenir des causes et défendre des valeurs importantes à nos yeux. Nous pensons que chaque citoyen peut avoir un impact positif autour de lui. Cela implique d’exprimer ses valeurs par l’oral, l’écrit mais aussi et surtout par des actes au quotidien. C’est ce que nous allons faire pour ce projet, à commencer par la construction d’un vélo en bambou par des hommes qui nous ressemblent et que nous soutenons dans leur entreprise. »


Pourquoi « Kallawaya » ?

« Les Kallawayas sont des guérisseurs itinérants qui parcourent les terres andines depuis plus de 1 600 ans. Pour « ceux qui portent des plantes sur leur dos », la santé est un état global où se mélangent psychologie et physique de l’individu, en relation avec son environnement social et naturel.

Vous verrez au fur et à mesure ! En réalité, nous avons un itinéraire grossier, mais nous voulons laisser une place importante à la découverte et à la surprise. Le point de départ est Ushuaïa, situé à l’extrême sud du continent sud-américain, puis nous remonterons le long de la Cordillère des Andes jusqu’à… un certain point ! Mais une chose est sûre : nous privilégierons les pistes non bituminées plutôt que les belles routes asphaltées. »


Combien de kilomètres ?

« En fait, on s’en fout des kilomètres. Ce n’est pas cela qui compte. L’important sera les rencontres, le plaisir et le sens que l’on donnera à ce projet. »


Pourquoi un site internet, une page Facebook ?

« Nous partons aussi pour nous couper un peu du monde des télécommunications, mais il y a un mais… La transmission de notre projet est aussi l’un de nos objectifs, non pas dans un but lucratif ou narcissique, mais dans un but de « contagion » : c’est grâce à des écrits, des films et des témoignages que nous entreprenons à notre tour un tel projet. Il nous a fallu rêver avant de pouvoir réaliser notre rêve. Nous voulons aussi montrer que des personnes ordinaires peuvent repousser leurs limites et réaliser ce qu’elles croyaient impossible. »

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Graines de Baroudeurs : le Tour de France à vélo


Leur philosophie

« Fans de deux roues, nous sillonnons depuis 2011 les routes françaises avec notre "convoi exceptionnel". Nous avons créé l’association Graines de Baroudeurs dans le but de promouvoir la pratique du vélo et du vélotourisme, d’encourager son accessibilité à tous, à toutes les familles, et notamment aux personnes en situation de handicap. »


Leur souhait

« Nous imaginons des animations pour permettre de s’initier aux joies du vélo, partager des moments conviviaux entre générations et personnes de tout horizon. Pour cela, nous prêtons du matériel vélo lors d’animations, organisées en partenariat avec différentes structures telles que des offices de tourisme, prestataires touristiques, association du monde du vélo et du handicap. »

L'itinéraire

Les chiffres-clés de l’aventure : 6 800 km

8 mois

171 étapes

12 régions / 44 départements traversés

46 000 m de dénivelé positif cumulé (*NDLR : mollets en béton en vue…)

  • Paiement sécurisé
    Commandez en toute sécurité
  • Un opticien sportif à vos côtés pour vous conseiller
  • Agréé Sécurité Sociale et mutuelle
  • Livraison Gratuite partout en France

Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..